Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Rouen > Compte rendu de l’action du 27 janvier 2007 à Rouen

Compte rendu de l’action du 27 janvier 2007 à Rouen

Article publié le mardi 30 janvier 2007

Rond point des Harkis, Rouen

Plus de 45 personnes, 4 panneaux barbouillés, 500 tracts distribués, présence de France3 et de Paris-Normandie. La police intervient à 11h20 : les deux barbouilleurs sont alors savamment fichés, mais non conduits au commissariat. Le groupe sort de nulle part à 10h29 comme prévu Place des Faïenciers. Deux échelles sont planquées dans un fourré, attachées avec une chaîne et cadenas. Après les retrouvailles et les consignes - nous sommes entre 45 et 50 (les chiffres varient selon !) - le groupe se promene 300 m à travers un parc bucolique et se retrouve assez vite au Rond-Point des Harkis. Les deux échelles sont récupérées et tout s’organise comme prévu. François Huvé s’attaque à deux panneaux (Viacom), à 6 mètres de haut, et inscrit en grosses lettres épaisses très colorées « Pub = matraquage », « Pub = pollution visuelle ». Pendant ce même temps, Johann Lachèvre inscrit sur deux panneaux déroulants (JCDecaux), à 4 mètres de haut, « Pub = matraquage », toujours avec des grandes lettres épaisses de couleur vive. Deux sucette JCDecaux sont également barbouillée d’un beau « Ici un arbre ». Chaque panneau est orné au final d’un « 50 x 70 » sur papier, rappel de l’objectif du combat des déboulonneurs.

Durant toute l’action : une fanfare s’en donne à cœur joie, des quilles de cirque voltigent dans les airs ainsi que des kividos. Les automobilistes sont étonnés, reçoivent joyeusement un tract, beaucoup manifestent un signe d’encouragement (pouce en l’air). De fait, les voitures sont piégées à ce rond-point, sur le boulevard de l’Europe, car dès qu’on est en voiture arrêté à l’un des feux-rouges on a en face de soi… un panneau de pub ; impossible d’y échapper !

Les activistes ont dans le dos une page A4, jaune, avec dessus « Pub = matraquage » ou « La pub fait dé-penser » !!! Ce libellé nous est venu d’une action à Lille ! Les 500 tracts sont très vite écoulés. On devra en préparer plus la prochaine fois ! L’atmosphère est joyeuse, cordiale, mais chacun sait qu’il faut être non-violent jusqu’au bout. Deux voitures de police arrivent. Les deux barbouilleurs présentent leur carte d’identité. Leur identité est relevée. Ils ne sont pas conduits au poste malgré les grosses dégradations commises. Il faut dire que « Le collectif des déboulonneurs » de Rouen est maintenant connu des policiers. Le groupe regagne la place des Faïenciers. Ca discute partout, on affine nos connaissances réciproques…, notamment avec les amis venus d’Evreux et du Havre. La fanfare et les acteurs de cirque sont applaudis, comme les 2 barbouilleurs. On a seulement oublié d’apporter deux tréteaux et une planche : on se serait bien offert l’apéro pour savourer cette commune action bien réussie.

Paris-Normandie (édition Rouen) a un article avec photo de cette action ce lundi 29 janvier. France3 parle de l’action lors du journal de 12h de ce samedi 27. Bonnes images et justes commentaires, c’est court mais bon, le visuel « La pub fait dé-penser » a tapé dans l’œil du cameraman. Cela vient après Villepinte/pb de l’intégration et le cimetière norma nd où est enterré l’Abbé Pierre. Les deux barbouilleurs ont fait l’action (sans tomber de leurs échelles ! ) et les activistes ont fait l’événement. On est chaud pour recommencer fin février !

Les photos sont par ici

Le reportage de France3 est là

Et l’article de Paris Normandie ici



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton