Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Lille > Lille - Compte-rendu de la 14ème action de barbouillage du 26 mars (...)

Lille - Compte-rendu de la 14ème action de barbouillage du 26 mars 2008

Mais que fait la police ?

Article publié le dimanche 27 juillet 2008

RDV donné au croisement bvd Vauban et pas loin de l’université catholique. Début de l’action à 12h15. A cette heure-là, il y a beaucoup d’étudiants de la Catho et des écoles de commerce d’à côté qui passent. C’était l’occasion de les interpeller.

Après la présentation de l’action par Priscillia, déplacement vers le 1er panneau, un 4*3 au croisement rue Solférino et bvd Vauban. 35 personnes environ parmi les spectateurs, dont pas mal de visages nouveaux, une quarantaine de personnes en comptant les passants qui se sont arrêtés pour discuter. L’animodération est assurée par Guillaume qui évoque les dangers de la pub, les objectifs des déboulonneurs ainsi que le procès d’Amiens et de Paris et notamment le réquisitoire du Procureur à Amiens (3 mois de prison avec sursis plus une amende).

Les hommes/femmes sandwichs sont pris en photos par les journalistes (Voix du Nord, 20 mn, Nord-Eclair, étudiante école de journalisme), de même que le barbouilleur, Aless. Il commence à barbouiller à 12h30, et écrit : « Halte au matraquage publicitaire (et autres) » et ajoute 2 « 50*70 cm format maxi » dans les coins du panneau. Pendant ce temps, une personne prend les contacts des personnes intéressées par l’action, des tracts sont distribués et Priscillia et Helena vont discuter avec les 2 RG qui nous observent. Ceux-ci leur disent : « Vous ne faites rien, on ne va pas vous arrêter. C’est pas un peu de peinture qui va faire du mal. On sait ce que vous voulez donc on vous le donnera pas ».

Applaudissements à la fin du barbouillage du 1er panneau. Déplacement vers le 2nd panneau : 1 déroulant avec 2 pubs pour des voitures et de l’immobilier. Slogan inscrit par Aless : « Pub = pollution mentale (et autres) » ainsi qu’un 50*70 cm dans le coin. Des personnes du collectif distribuent des tracts et discutent avec des étudiants qui font la queue à un marchand de sandwichs. La 2ème face du panneau concerne les élections (pour inciter à voter). Le barbouilleur écrit « Citoyen, vote, tais-toi, consomme » et « Barbouiller est un acte citoyen » et ajoute 50*70 cm. 2 personnes énervées interviennent, elles trouvent que ce n’est pas normal, que c’est sale, que c’est une « connerie ». Guillaume leur propose de prendre le mégaphone pour prendre la parole mais les 2 refusent. Helena rappelle que la Justice est indépendante des lobbies économiques, contrairement à la politique, et c’est pour cette raison qu’on choisit ce mode d’action.

Après les applaudissements et la chanson du barbouilleur, la fin de l’action est annoncée. Pas d’arrestation une fois de plus.



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton