Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Lille > Six membres du Collectif des Déboulonneurs de Lille sont convoqués devant le (...)

Six membres du Collectif des Déboulonneurs de Lille sont convoqués devant le délégué du procureur

Article publié le mercredi 1er octobre 2008

Communiqué de presse - 29 septembre 2008

Suite à une action antipub d’avril 2008, six membres du Collectif des Déboulonneurs de Lille sont convoqués devant le délégué du procureur, au Tribunal de Grande Instance de Lille, le vendredi 3 octobre 2008 à 9h15.

Considérant que les actions de désobéissance civile sont un ultime recours face aux dangers de la publicité, les six militant-es assumeront leur acte, même si les poursuites devaient engager un procès.

Pour rappel, le Collectif des Déboulonneurs commettait le 22 avril 2008, à Marcq-en-Baroeul, face à la station de tram Buisson une action de désobéissance civile, au cours de laquelle six barbouilleur et barbouilleuses ont inscrit à la peinture le slogan « Stop pub » sur six panneaux publicitaires 4X3m.

Accompagnés d’une quarantaine de sympathisant-es, ils s’étaient ensuite rendus d’eux-mêmes au commissariat de Marcq-en-Baroeul, assumant ainsi leur acte (la police n’étant, comme souvent, pas intervenue).

Soucieux du bien public, et constatant qu’aucun acte significatif n’a été entrepris pour stopper les nuisances sociales, environnementales et sanitaires de la publicité, le Collectif des Déboulonneurs n’a d’autre choix que d’entrer en désobéissance civile, jusqu’à obtention d’une nouvelle loi, qui diminue considérablement l’espace accordé à l’affichage publicitaire.

Les antipub devant le procureur. A quand les publicitaires au tribunal ?

RENSEIGNEMENTS : COLLECTIF DES DEBOULONNEURS DE LILLE - deboulonneurs_lille[a]no-log.org

Voir le compte-rendu de l’action du 22 avril


NON-VIOLENCE – LEGITIME REPONSE – DESOBEISSANCE CIVILE

Nous contestons vivement le système publicitaire, exigeons un débat public, et avons des propositions concrètes. Nous revendiquons une taille maximale d’affichage de 50 cm par 70 cm (comme l’affichage associatif et politique), accompagnée d’une contrainte stricte de densité et la suppression des panneaux énergétivores (lumineux, animés, etc...), ce qui permettrait de marquer un premier coup d’arrêt à l’expansion du système publicitaire. Dans ce sens, toutes les 4èmes semaines du mois, nationalement, inlassablement, jusqu’à gain de cause, nous dégraderons en public, de manière assumée et non-violente les panneaux publicitaires par barbouillage (inscriptions à la peinture).

Le Collectif des déboulonneurs lance une action d’envergure nationale contre le système publicitaire. Il s’est créé en 2005, en région parisienne.

Il invite les personnes de bonne volonté à en créer un dans leur propre ville, au plus vite, pour se lancer dans l’action non-violente qui est présentée dans cet écrit.

Ce collectif se propose de déboulonner la publicité, c’est-à-dire de la faire tomber de son piédestal, de détruire son prestige. Non pas de la supprimer, mais de la mettre à sa place, pour qu’elle soit un outil d’information au service de toutes les activités humaines.

Cette action, contre le système publicitaire et notamment l’affichage, se répétera chaque 4ème semaine du mois, et est en cours de généralisation au niveau national.

La tactique ?

La dégradation assumée et non-violente en barbouillant des panneaux publicitaires en public.

L’objectif ?

Une taille maximale d’affichage de 50 cm par 70 cm, accompagnée d’une contrainte de densité et de la suppression des panneaux lumineux et animés.



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton