Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Rouen > Compte-rendu de l’action du 30 novembre à Yvetot

Compte-rendu de l’action du 30 novembre à Yvetot

Article publié le jeudi 11 décembre 2008

Pour sa 19° action au grand jour, le Collectif des déboulonneurs de Rouen a choisi de sévir à Yvetot, une grosse bourgade à quelques kilomètres de Rouen. Cette action s’est produite le dimanche 30 novembre, de 14h45 à 16h, après un samanche de formation qui a réuni une vingtaine de normands (d’origine et d’adoption). On en rêvait depuis longtemps de ce samanche ! On l’a fait ! Combien il nous est apparu comme une étape nécessaire pour renforcer l’amitié et nous former mutuellement ! Le courriel et le téléphone, c’est bien, mais rien ne vaut de se rencontrer physiquement, chacun avec son histoire et ses envies. Des amis d’Yvetot se sont joints à l’action qui a réuni 25 personnes. Elle s’est produite à 100 m de la gendarmerie. Rien à signaler de ce côté, pas d’arrestation. Cinq surfaces 4x3 ont été savamment bâchées, 1 obstacle urbain et 1 aubette de bus ont été enrubannés puis barbouillés. Peu de passants comme prévu sur cette ancienne route nationale mais nous étions à des feux rouges, ce qui nous a permis de distribuer joyeusement 400 tracts aux automobilistes. Nos gilets jaunes et chapeaux nous faisaient remarquer de loin. Un journaliste de Paris Normandie était sur les lieux de l’action, ce qui engendra une pleine page de couverture de ce quotidien (édition Yvetot, du 02 décembre), avec une autre pleine page à l’intérieur, bien sympathique pour la cause antipub. Conclusion, il n’y a pas que les grandes villes comme lieux à privilégier pour nos actions. Celle à Yvetot est apparue comme un événement local notoire, la population en parle encore !

Pour plus de précisions

- Date : 30 novembre 2008
- Heure approximative de l’action elle-même : 14 h 45-16 h
- Lieu précis de l’action : Yvetot, avenue du Maréchal-Leclerc (angles de l’allée des Hêtres, de la rue Edmond-Labbé et de la rue des Parts).
- Nombre de panneaux touchés) : 3 panneaux bâchés (5 surfaces) , un obstacle urbain et une aubette de bus enveloppés de cellophane, puis barbouillés.
- Propriétaires des panneaux touchés : ANP (un panneau 4 x 3 bâché recto verso : “Qui paie la pub ? Nous tous. 50 x 70” et “Trop de pub”), Créapub (un panneau 8m2 bâché : “La pub ça suffit. 50 x 70”), Avenir (un panneau 4 x 3 bâché : “La pub fait dé-penser”), Girod Signalétique (un obstacle urbain enveloppé puis barbouillé : “Ici un arbre” ; et une aubette enveloppée puis barbouillée : “La pub fait dé-penser”).
- Nombre d’activistes (qui ont touché aux panneaux) : 15
- Nombre de sympathisants (qui ont notamment distribué des tracts) : 10
- Nombre de journalistes présents : 1 (Paris-Normandie)
- Nombre de gendarmes : 2 dans une voiture
- Attitude des gendarmes : sont restés dans leur voiture à proximité durant toute l’action, l’un d’eux ne sortant que pour photographier les panneaux touchés. Au début, avaient simplement demandé qu’aucune dégradation ni aucune violation de domicile ne soient commises et que la circulation des voitures ne soit pas empêchée. À noter que l’action se déroulait à 70 mètres de la gendarmerie.
- Faits particuliers : beaucoup de militants portaient un gilet jaune fluorescent et/ou un chapeau. Temps gris et humide, mais pas de pluie. Ville morte. Un jongleur parmi les sympathisants.
- Retombées presse : 2 pages dans Paris Normandie (édition Yvetot du 02 décembre 2008)

À part le goûter, apporté par une demi-dizaine d’Yvetotais, l’action d’Yvetot a été menée par des personnes du Havre, de Rouen, d’Évreux et d’autres communes normandes (et un Parisien !).

Voir les photos de cette action



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton