Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Rouen > Deuxième déboulonnage de pub à Rouen, le 23 décembre 2005

Deuxième déboulonnage de pub à Rouen, le 23 décembre 2005

Article publié le vendredi 23 décembre 2005

Préparatifs :

- une soirée dans les rues de Rouen pour repérer les trois obstacles urbains (sucette JC Decaux) qui vont être, le 23 décembre, l’objet d’un assaut antipub dans le cadre de l’action conduite par le Collectif des déboulonneurs ;
- trois calicots, avec comme inscriptions en couleurs : ” Cet obstacle urbain est à retirer. PUB = TRAHISON, le bonheur n’est pas dans la consommation. Pub = pollution visuelle, matraquage, violence".

(JPG)

Récit de l’action :

15h30 : cinquante personnes se retrouvent rue Beauvoisine. Des représentants de la presse nationale et locale sont là. Le premier obstacle se voit recouvert d’un calicot par un militant déguisé en père Noël. Deux autres montent sur un tabouret, le premier explique aux passants ce qui se passe, rappelle les consignes de non-violence , et le second resitue cette action antipub dans le cadre du combat du Collectif des déboulonneurs. Applaudissements… Puis le père Noël explique qu’il en a marre de toute cette publicité, et comme il a été créé par Coca Cola en 1931, il décide de se saborder et de se mettre en grève, tout en retirant son déguisement de père Noël. Mise en scène réussie. Subitement une voiture de police débarque. La troupe quitte les lieux au pas de charge pour aller à la grande place passante du Palais de justice où deux autres obstacles urbains attendent d’être profanés.

16h : Place du Palais de justice, deux nouveaux obstacles urbains sont chacun recouverts d’un calicot. Même scénario, mais en plus le barbouilleur sort une bombe de peinture et trace une guirlande sur les calicots et les montants des obstacles urbains. Il faut que la profanation soit complète ! Des acteurs se mettent en piste avec leurs massues de jonglage et une chorale entonne des chants anti-consommation et ” Les canuts". Les deux orateurs remontent sur leur tabouret et harangue la foule qui se délecte et applaudit. Une farandole s’organise. La police finit par arriver. Les trois policiers se font accueillir par un joyeux et courtois “Bonjour !". Le père Noël se fait vérifier son identité. Il ne sera pas embarqué. Dislocation de la manif à 16h10. Succès total. Le lendemain, Paris-Normandie, sort un article en page 3 (édition de Rouen) “Les anti-pub en action", avec une bonne photo.

D’autres photos sur ce lien et dans notre galerie



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton