Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Documents essentiels > Conseil National du Paysage - Atelier "Publicité et entrées de ville" - (...) > Grenelle II et publicité extérieure : échec sur toute la ligne (...)

Grenelle II et publicité extérieure : échec sur toute la ligne !

Article publié le mardi 22 septembre 2009

Communiqué de presse

Alors que le Sénat vient d’examiner la réforme de la loi de 1979 encadrant la publicité extérieure , il est temps de tirer un premier bilan de ces travaux. Le constat est amer. Le rapport et les articles de loi portés par le sénateur Ambroise Dupont étaient déjà extrêmement frileux. Les amendements votés en séance ont fini de vider ce texte de toute substance. Pire, ils proposent même des concessions aux afficheurs. Contrairement à ses engagements, Mme Jouanno a, au nom du gouvernement, largement soutenu cette mascarade et a sagement évité d’aborder les problèmes cruciaux (formats, densités et police de l’affichage). A la lecture du compte-rendu de séance, on peut parfaitement mesurer le manque de volonté politique qui s’étale à longueur d’imprécisions, de contre-vérités ou de mensonges purs et simples.

Nous voyons là tout le savoir-faire de JC Decaux. Ce « grand afficheur qui se promenait dans les couloirs du Sénat » a parfaitement su convaincre les décideurs politiques de son intérêt économique personnel à continuer la pollution visuelle des paysages. Plusieurs sources au ministère de l’Écologie nous ont fait part « d’énormes pressions sur ce dossier, qui venaient de très haut ». Faut-il encore s’étonner après cela que certains maires cèdent amicalement devant les afficheurs, là où même l’État ne fait pas le poids ?

Le texte Grenelle II doit encore passer devant l’Assemblée Nationale, mais nous n’en espérons plus rien. La démission des politiques est avérée. Pour ne pas perdre la face, le gouvernement communique à outrance sur la réussite du Grenelle à l’aide de ... pleines pages de publicités dans la presse. Alors que le gouvernement se félicitait la semaine dernière d’un bilan positif du contrôle de l’argument écologique dans les publicités, on assiste ni plus ni moins à une magnifique opération de blanchiment écologique de la part de ce dernier. La boucle est bouclée.

Une fois de plus, une fois de trop, nous dénoncerons cette situation et demanderons qu’un véritable débat public s’ouvre sur la place de la publicité dans nos paysages et dans notre société. Nous continuons à protester en barbouillant des panneaux publicitaires, vendredi prochain aura lieu un nouvelle action de désobéissance civile contre l’affichage publicitaire :

39ème action parisienne de barbouillage en plein jour

vendredi 25 septembre 2009, rendez-vous à 19h

Métro Réaumur Sébastopol, côté square Émile Chautemps



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton