Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Ressources > agenda > [Paris] Action - Fin du moratoire - Grenelle II

[Paris] Action - Fin du moratoire - Grenelle II

Article publié le lundi 21 juin 2010

45e ACTION parisienne vendredi 25 juin 2010

Rendez-vous à 19h à la sortie du métro Gaîté (ligne 13).

Après un moratoire de trois mois, le collectif des Déboulonneurs de Paris reprend son engagement contre le système publicitaire.

Début avril, la justice avait compris le sens de notre action et fait preuve d’avant-gardisme dans sa courageuse et historique décision de relaxe de huit militants. De façon tout à fait logique, cette décision avait entraîné notre moratoire. Il s’agissait d’un test pour la classe politique, en l’occurrence le gouvernement et l’Assemblée nationale, alors que la loi Grenelle II devait justement être abordée courant mai par les députés. Test parfaitement positif (en médecine, on dit qu’un test est positif quand il révèle la présence d’une maladie ; la France s’est révélée, le 6 mai dernier, “decauxpositive”). Relevés unanimement par la presse, les reculs enregistrés en matière de protection des paysages et des esprits contre l’agression publicitaire sont très significatifs. Nous avons ainsi pu assister à un festival de mauvaise foi et d’invectives, y compris au sein de la majorité, lors de l’examen en séance. Les députés qui avaient choisi en conscience de voter des amendements de bon sens ont vivement été rappelés à l’ordre et on a pu entendre M. Jacob insulter copieusement une secrétaire d’État dans les couloirs pour ne pas avoir bloqué certains textes défavorables aux afficheurs.

La commission mixte paritaire qui a rendu ses arbitrages la semaine dernière, présidée par le même M. Jacob, a tout naturellement choisi les dispositifs les plus favorables aux afficheurs parmi les textes du Sénat et de l’Assemblée.

Dernière étape de ce marathon, les décrets d’application de la loi Grenelle II sont attendus pour cet automne. La partie réglementaire du code de l’environnement encadre fortement la nature et les formats des dispositifs d’affichage publicitaire. Le gouvernement a donc maintenant les mains libres pour indiquer clairement le sens qu’il entend donner à l’expression "remettre la publicité à sa place". Loin de M. Jacob, loin des pressions sur les parlementaires, mais loin des lobbies ?

Alors que nous aurions dû définitivement remiser nos bombes, eu égard à la décision judiciaire, cette classe politique nous oblige donc, de fait, à les reprendre en main. C’est en présentant nos excuses à la justice que nous repasserons à l’action ce vendredi.

Le collectif de Paris, dont la dernière action s’est déroulée à Opéra fin février, se soldant par 6 arrestations et 4 panneaux barbouillés, effectuera sa quarante-cinquième action le vendredi 25 juin. Rendez-vous à 19h à la sortie du métro Gaîté (ligne 13). Simultanément, des actions auront lieu à Lille, Lyon, Rouen, ...

Autres actualités du collectif :

- Mardi 22 juin 2010, Paris : participation à la convention sur "La publicité dans Paris" organisée par Europe Ecologie - à la mairie du 2e arrondissement à 18h30.
- Mercredi 11 août 2010, Rouen : procès en appel d’un barbouilleur pour refus de prélèvement d’ADN - à 14h30, au Palais de justice.



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton