Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Paris > Renvoi du procès en appel de 7 Déboulonneurs à la suite des barbouillages (...)

Renvoi du procès en appel de 7 Déboulonneurs à la suite des barbouillages d’écrans publicitaires

Article publié le lundi 28 janvier 2019

En raison d’une erreur de procédure, le procès en appel est renvoyé au mercredi 27 mars 2019 à 13h30, une personne parmi les prévenus n’ayant pas été citée régulièrement.

Près de 30 personnes étaient venues cet après-midi soutenir les déboulonneurs en procès, pour leurs revendications et leur mode d’action :
- leurs revendications : la liberté de non-réception, qui suppose la réduction des affiches publicitaires à 50x70cm sur des supports de 2m2, en nombre limité, et l’interdiction des panneaux lumineux, animés ou numériques ;
- leur mode d’action : la non-violence et la désobéissance civile, via l’écriture de messages dénonçant les dangers de la publicité sur les dispositifs publicitaires eux-mêmes.

16 personnalités scientifiques, politiques, associatives avaient manifesté leur soutien et apporté un témoignage. Danielle Simonnet, conseillère de Paris, Heloïse Chiron et Thomas Bourgenot pour l’association Résistance à l’agression publicitaire, François Vaillant du Mouvement pour une alternative non-violente, et des membres d’Alternatiba, étaient présents.

« Ce n’est que partie remise. Comme un nombre grandissant de citoyens, nous restons confiants dans le pouvoir judiciaire pour agir contre les crimes de la pub, qui sont en lien direct avec le désastre climatique. », Christine Traxeler, prévenue.

« Le report de cette audience est l’occasion de parler encore et toujours des méfaits du système publicitaire et d’alerter les consciences sur la nécessité de le faire tomber de son piédestal. », Raphaël Callandreau, prévenu.



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton