Soutien aux déboulonneurs

Accueil > Lille > Compte-rendu de l’action lilloise du 25 novembre 2006

Compte-rendu de l’action lilloise du 25 novembre 2006

mardi 28 novembre 2006, par nicolas

Le lieu de rendez-vous de l’action était devant le Parvis Saint-Maurice à 15h57. Plusieurs d’entre nous avions participé à la Journée sans achat, en déambulant dans les rues déguiséEs en hommes-sandwiches ou en vendeuses d’air pur. Nous avions gardé nos déguisements pour le déboulonnage, pour faire le lien entre deux façons de lutter contre la société de consommation.

Alessandro a expliqué devant les personnes présentes en quoi consistait l’action et comment elle allait se dérouler, puis nous nous sommes dirigéEs vers le lieu même du déboulonnage.

La barbouilleuse, Laetitia, et Priscilla, qui lui tenait l’échelle, étaient déjà présentes sur le lieu, et Laetitia avait commencé à barbouiller quand nous sommes arrivéEs.

Un premier panneau a été barbouillé avec le slogan « Consomme, pollue, meurs », pendant que Guillaume expliquait le sens de l’action.

Nous avons ensuite traversé la rue pour barbouiller un autre panneau. La police est arrivée à ce moment-là, vers 16h20. Une voiture de police, 3 scooters et 2 personnes de la police nationale étaient présents, qu’Adrien est allé voir pour leur expliquer notre action et en particulier son aspect non-violent.

Le 2ème panneau a été barbouillé avec le slogan « Pub=anesthésie mentale », avec sur un côté l’indication 50*70 pour visualiser notre revendication.

Nous avons ensuite chanté la chanson le Barbouilleur, puis une personne du collectif de Paris est intervenue, en évoquant notamment le procès du 12 janvier.

Plusieurs personnes se sont faites interviewés par les journalistes, France 3 pour la télé, France bleue Nord pour la radio et la Voix du Nord et Nord Eclair pour la presse (peut-être aussi les gratuits). Quelques contacts ont été pris avec les participants.

La police est partie pendant ce temps-là, ils ne se sont pas approchés du panneau publicitaire barbouillé tant qu’ils étaient présents.

Environ 50 personnes étaient présentes, en comptant les journalistes, bien plus nombreux que la dernière fois.

Petite note : plusieurs personnes étaient venues car nous les avions rencontrées lors de notre déambulation dans le centre ville pour l’action Journée sans achat, et nous leur avions proposé d’être présents pour cette action.

Reportage France 3 Lille